samedi 14 juillet 2018

Le mystère des rayures des Zèbres reste à élucider ... :o)

Merveilleux mystère des rayures du zèbre. Les zoologistes s'en sont emparés à l'aube du darwinisme, avec un principe simple : trouvons l'avantage évolutif et nous aurons la cause puisque la sélection naturelle retient les caractères qui confèrent un avantage. Comme souvent, cette démarche permet de trouver facilement une explication possible, mais sans apporter la démonstration qu'elle est vraie. Et la discussion peut durer longtemps. Pour les zèbres, quatre hypothèses sont sur la table.


  • Les rayures constituent un camouflage ou perturbent la vision des prédateurs, par le contraste fort et changeant lorsque l'animal bouge ;
  • Elles éloignent les insectes et autres parasites externes ;
  • Elles facilitent la thermorégulation ;
  • Elles sont utiles à la reconnaissance des individus entre eux.
Voilà que l'hypothèse numéro 1 vient d'être éliminée par une équipe de chercheurs: au-delà de 50 m le jour et 30 m au crépuscule (ou à l'aube), les rayures sont indiscernables pour les lions et les hyènes, mais le restent pour les humains. Par les nuits sans Lune, tous devraient être à moins de 9 m pour les distinguer. En milieu ouvert (là où vivent les zèbres la plupart du temps), les rayures ne constituent pas un camouflage fiable vis-à-vis des prédateurs, concluent les auteurs.

quel suspense !

L'article complet est à retrouver sur FuturaScience
dessin: wikipedia