samedi 8 avril 2017

Favorisons les insectes avec Hegalaldia-L'Envol

C'est le printemps et voici un résumé de ce que l’on peut faire pour nos amis les insectes qui amèneront la biodiversité dans notre jardin.
Tout d’abord, la façon la plus simple d’attirer des insectes est tout simplement de planter des végétaux. Arbres, arbustes, fleurs, quelle que soit la hauteur de l’essence, la simple présence d’une vie végétale attirera de nombreux insectes. De plus, pour assurer l’arrivée de ses amis-là, il est très fortement déconseillé d’utiliser les pesticides, insecticides ou tout produits phytosanitaires, si jamais un souci arrive à vos plantes, il existe sûrement d’autre moyen plus respectueux de l’environnement.
Ensuite, restons avec les végétaux. Pour attirer les petites bébêtes dans nos jardins, vous pouvez tout simplement faire du compost. Le compost est un procédé qui consiste à faire décomposer nos détritus organiques par la nature, et qui donc s’en charge ? Les insectes bien sûr ! Pour faire du compost, rien de plus simple et plusieurs possibilités : la première, quand vous tondez, ramasser l’herbe et disposez-la en tas, feuilles et branches peuvent s’y mêlée. Si vous désirez quelque chose de plus esthétique, un bac assez grand et/ou profond, sans plancher fera l’affaire (afin de faire circuler les insectes entre le sol et le compost).  Si vous désirez mélanger vos détritus alimentaires organiques, il est préférable pour vous d’utiliser le bac, ce sera plus pratique et vous ne risquerez pas l’arrivé d’intrus dans votre jardins.
Autre aménagement naturel qu’il est possible de faire au sein du jardin, un muret de pierre sèche s’installe très vite (du moment que l’on dispose des pierres). En plus d’offrir un habitat très favorable à de nombreux insectes, ce muret attirera de nombreux petits mammifères, oiseaux et reptiles. Si la pierre est difficile à trouver, le bois se trouve un peu partout, et heureusement, un muret de bûches percées à différents diamètres, peu remplacer le muret de pierres, mais n’aura cependant pas le même attrait pour la faune.
Passons à la construction. À moindre coût, vous pouvez réaliser une petite cabane type nichoir ou mangeoire à oiseaux, ouvert bien sur où vous entreposerez des petites bûches percées, ou de la paille, des bambous… Il faut savoir que chaque type de matériaux attire une espèce différente. À savoir, la paille attirera tous les insectes de la famille des coccinelles et chrysopes, les tas de bois morts attireront les insectes saproxylophages (qui mange du bois mort), les bambous et buches percées seront bénéfique pour tous les hyménoptères solitaires (abeilles, bourdons roux…), et pour les hyménoptères vivant en colonie, une boite ouverte en bas de la façade par une fente et une plateforme d’envol fera l’affaire (tout comme une ruche d’apiculteur).
Pour finir, certains ne pourront s’empêcher d’aménager encore plus leur jardin, et le mieux dans ce cas-là c’est la création d’une mare ou d’un point d’eau végétalisé.
Tous ces aménagements apporteront à votre jardin non pas que des insectes, mais bien une biodiversité grandissante, de saisons en saisons, d’années en années, car comme vous le savez tous, la plupart des insectes sont la base de toutes chaines alimentaire.
Merci Hegalaldia !


Aucun commentaire: