jeudi 9 février 2017

La Chine contrainte de ralentir sa croissance effrénée dans le secteur des énergies propres (!)

La Chine, qui souffre d’une pollution de l’air paralysante, a promis au monde entier de se rediriger vers des sources d’énergie plus propres. 

Ainsi, l’annonce en novembre 2016 de la réduction drastique des objectifs 2020 sur les énergies solaires et éoliennes par les autorités en charge a été une surprise pour beaucoup, ce secteur étant considéré comme stratégique pour le pays.

La vitesse effrénée à laquelle la Chine produit des panneaux solaires et des éoliennes n’a pas été accompagnée par une modernisation du réseau de distribution d’électricité, qui reste adapté à une production issue de centrales thermiques. 

Ainsi, presque un cinquième de l’énergie produite par les parcs éoliens du pays n’a pas été redistribuée, et le niveau de ces pertes s’élève même à près de 50% dans certaines provinces. 

De plus, le ralentissement de la croissance économique de la Chine a entrainé une stagnation de la demande d’énergie, ce qui amplifie les préoccupations de voir, après une période de croissance considérable, le marché des énergies propres dégringoler.

source: France diplomatie
photo de la tour de la rivière des perles: wikipedia




Aucun commentaire: