jeudi 5 janvier 2017

PLIMC, le plastique des peaux d'oranges ... une solution pour la mer ?

Le PLIMC est un polycarbonate produit, par exemple, à partir des pelures issu des biodéchets des producteurs de jus d’orange. Le limonène (C10H16) en est extrait pour être ensuite oxydé et mélangé avec du dioxyde carbone (CO2). Le plastique résultant est dur, résistant à la chaleur et transparent.

Plusieurs applications sont pressenties, comme les revêtements hygiéniques pour les contenants alimentaires : en effet le PLIMC ne contient pas de bisphénol A (un perturbateur endocrinien fréquemment utilisé jusqu’à peu pour les biberons par exemple) et sa surface ne laisse pas de prise à plusieurs types de bactéries (comme les E. coli). 

Par ailleurs, n’étant pas inflammable, il pourrait aussi servir pour des implants en plastique. 

Enfin, il se décompose naturellement dans l’eau de mer et éviterait ainsi la pollution aux microplastiques.



Aucun commentaire: