mercredi 18 janvier 2017

Les paysages forestiers intacts, il y en a encore ?

Un paysage forestier intact (IFL - pour Intact Forest Landscape) est une mosaïque d'écosystèmes forestiers sans signe de l'activité humaine et d'une superficie minimale de 500 km 2 .

L'étendue des IFL en l'an 2000 totalisait 12,8 millions km 2 , soit 22% de la superficie de la zone forestière.

Les régions du globe qui abritent encore des écosystèmes forestiers de valeur sont: l’Amazonie, l’Afrique centrale, le Grand Nord, l’Asie du Sud-Est.

  • Les régions tropicales comprennent 48% de la surface mondiale totale des IFL.Dans les régions tropicales et subtropicales sèches, les IFL sont rares ou absents en raison d'importantes conversions à l' agriculture, dont certaines ont eu lieu il y a plusieurs siècles.


  • Les IFL des forêts boréales du Nord comprennent 36% de la surface mondiale totale des IFL. Dans les forêts boréales et tempérées du sud de l' Amérique du Nord et en Eurasie, les IFL ne restent que dans de petites zones épargnées par l'exploitation forestière commerciale et l' agriculture. Les IFL sont abondants dans les forêts boréales du Nord, interrompus principalement par l'exploitation minière, l'extraction de combustibles fossiles, et les feux de forêt volontaires associés aux routes.

De 2000 à 2013, la superficie mondiale des IFL a diminué de 7,2%, une réduction de 919.000 km 2.

L' exploitation forestière industrielle, l' expansion agricole, le feu et l' extraction minière / ressources sont les principales causes de la réduction de la zone IFL.
La fragmentation des IFL par l' exploitation forestière et l' établissement de routes et d' autres infrastructures déclenche une cascade de changements qui conduisent à la transformation du paysage et à la perte des valeurs de conservation.

En supposant que la perte de IFL continue au taux moyen connu entre 2000 et 2013, le Paraguay, le Laos, le Cambodge et la Guinée équatoriale vont perdre leur zone IFL entière au cours des 20 prochaines années. 15 autres pays vont perdre tous les IFL dans un délai de 60 ans, y compris les nations riches en IFL comme la République du Congo, le Gabon, le Cameroun, la Bolivie et le Myanmar.

Seulement 12% de la superficie mondiale IFL est protégée. L'altération et la fragmentation des paysages forestiers entraînent la perte de la diversité biologique et la réduction du stockage de carbone.



Aucun commentaire: