dimanche 4 décembre 2016

Hegaladia, l'envol de Yaga, le Gypaète barbu ...

Dimanche 27 Novembre 2016, peu avant midi a eu lieu un relâché au combien important et pour le moins très attendu.

En effet, en ce dernier dimanche de novembre, le dernier Gypaète barbu (Gypaetus barbatus) accueilli et soigné par l’association Hegalaldia a été remis en liberté. Après deux mois au sein de notre centre de soins, la femelle Gypaète barbu prénommée Yaga a repris son envol.

Ces deux derniers mois ont dû lui paraître bien long, trouvée avec une fracture du sternum, une intoxication au plomb et autres blessures diverses, Yaga a fait l’objet de soins intensifs et d’une surveillance accrue de la part de nos soigneurs.

Suite à une longue et stressante convalescence, elle a pu se réessayer au vol dans notre plus grande volière, qui n’en reste pas moins petite et étroite pour un oiseau de son envergure, et après observation la décision fut prise, elle devait retrouver les airs.

C’est donc confiants mais pour le moins stressés, heureux mais également inquiets, que ce 27 novembre, nous n’avons pas laissé Yaga faire sa grasse matinée quotidienne pour l’amener jusqu’à son rendez-vous avec la vallée d’Aure.

Pour son plus grand bonheur, le nôtre et celui des nombreuses personnes présentes à la station de ski de Saint-Lary Pla d’Adet ce jour-là, Yaga a d’un battement d’ailes effacée toutes nos inquiétudes, et par la même occasion montrée son habileté au vol.

Eh oui, ça y tu es libre ! Libre de voler à ta guise, libre de faire ton nid, libre de rencontrer un autre représentant de ton espèce et de continuer ton chemin avec lui.

Nous lui souhaitons tous bon vent et même si nous l’aimons beaucoup, une chose est sûre : si nous devons la revoir, nous espérons tous que ça ne sera pas sur un centre de soins 😉

L’association Hegalaldia souhaite remercier toutes les personnes ayant eu de près ou de loin son importance dans cette longue aventure qu’a été la réhabilitation de Yaga, ainsi que tout le monde venu à nos côtés voir cet envol d’envergure.

Merci à vous !

Pour visionner la vidéo de l’envol de Yaga, cliquez ICI 

article et photo d'Hegalaldia

Aucun commentaire: