jeudi 29 décembre 2016

Des dinosaures aux oiseaux: une histoire de dents ?

En Chine, dans la province de Xinjiang, une équipe de paléontologues a eu la chance de découvrir 19 squelettes de dinosaures morts sans doute en même temps pour s'être fait piéger dans un marécage. 

Tous de la même espèce, Limusaurus inextricabilis en l'occurrence, un petit théropode du Jurassique, ils étaient en revanche de tailles variables. Ce coup de chance extraordinaire a ainsi offert une collection de représentants du même animal, du bébé à l'âge adulte. Et en bonus, les scientifiques ont eu un cadeau-surprise : la preuve que ce dinosaure commençait sa vie avec des dents pour les perdre ensuite, arrivé à l'âge adulte. De quoi aiguiser l'intérêt d'un paléontologue et même d'un zoologiste.
Aujourd'hui, en effet, ce cas est très rare. Les ornithorynques, ces curieux mammifères monotrèmes qui pondent des œufs, naissent avec quelques dents de lait et les perdent ensuite quand se développe leur étonnant museau en forme de bec de canard. Chez les reptiles actuels, la situation est inconnue. La découverte est donc remarquable, d'autant plus que les oiseaux actuels descendent de théropodes.

Quoi qu'il en soit, pour ce dinosaure théropode, la perte des dents devait correspondre à un changement alimentaire. Les jeunes devaient être carnivores tandis que les adultes avaient un régime herbivore, ce que laissent supposer les analyses chimiques des os.

Du bec au bout de la queue, Limusaurus inextricabilis, à l'âge adulte mesurait environ 1,70 m. C'était un théropode, au moins cousin des ancêtres des oiseaux. Le jeune (en médaillon) avait des dents de carnivores. 

source: FuturaScience

Aucun commentaire: