vendredi 16 septembre 2016

L’océan est au cœur des enjeux d’avenir de l’humanité

La conférence "Our Ocean" est organisée à Washington les 15 et 16 septembre 2016. Rappel:

L’Océan, bien commun de l’humanité, représente 96 % du volume biosphérique:

  • parce qu’il constitue un gigantesque puits de carbone et joue un rôle majeur dans la régulation climatique,
  • parce qu’il offre un potentiel très important d’activités et de croissance, avec des activités traditionnelles comme la pêche ou le transport maritime et des activités en développement telles les énergies marines renouvelables.
  • parce qu’il constitue un milieu fragile qu’il faut impérativement préserver pour qu’il continue à jouer son rôle dans l’atténuation du réchauffement climatique et à offrir toutes ses richesses aux générations futures,
  • parce que des risques nouveaux lui sont associés du fait des conséquences du changement climatique, qu’il faut maîtriser ou auxquels il faut s’adapter.
Parmi les initiatives engagées par la France pour la protection de l’océan, il y a notamment : 


  • le dépassement de l’objectif de protection de 20% des eaux territoriales de la France, 
  • la création de parcs naturels marins comme celui du Cap corse en 2016, 
  • une meilleure protection pour les aires marines protégées, les cétacés, les récifs coraliens et les mangroves, 
  • l’initiative pour Clipperton 
  • ou encore l’extension de la réserve naturelle des Terres australes françaises. 
  • Présidente de la COP21, Ségolène Royal a inscrit à l’agenda politique international les enjeux de la gestion de l’eau, de l’Océan et de la biodiversité comme défis majeurs de lutte contre le changement climatique.