samedi 24 septembre 2016

L'abeille du lierre, abeille d'automne

C’est la fin de l’été. La floraison du lierre débute et un insecte pollinisateur émerge pour quelques semaines d’activité… 

L’abeille du lierre est une espèce très spécialisée : bien qu'elles puissent consommer le nectar de diverses fleurs, les femelles nourrissent les larves essentiellement avec du pollen de lierre.  

Cela lui a d’ailleurs valu le nom de Colletes hederae, en référence au nom du lierre grimpant, Hedera helix. 

C’est une espèce dite solitaire, car elle ne vit pas en société comme l’abeille domestique. Pourtant, lorsque les conditions sont favorables, les abeilles du lierre peuvent se regrouper en bourgades de centaines de nids individualisés. 

Ceux-ci sont creusés à même le sol sur des surfaces argileuses ou sablo-argileuses plus ou moins dénudées. 

Décrite comme une espèce seulement depuis 1993, sa répartition en Europe est imparfaitement connue.

En image : abeille du lierre butinant sa plante nourricière