samedi 18 juin 2016

torsions végétales ... virales ?

Son architecture est extravagante : un tronc et des branches tordues, noueuses et renflées, complétés de tiges feuillées, horizontales ou pleureuses, en forme de parasol. 

Sa croissance très lente et sa longévité pouvant atteindre 500 ans viennent compléter le tableau des étonnantes particularités du hêtre tortillard (Fagus sylvatica) ! 

À son étrangeté, que les chercheurs pensent due à un pathogène responsable d'une mutation génétique, s’ajoute sa rareté. 

Avec environ 800 arbres, la forêt de Verzy présente la plus grande concentration mondiale. 

En image : quelques hêtres tortillards du fameux site des Faux de Verzy, dans le parc naturel régional de la Montagne de Reims.


Aucun commentaire: