dimanche 26 juin 2016

Nos très chers courriels ...

L’air de rien, nos courriels sont fortement émetteurs de CO2 et leur impact climatique augmente avec le poids des pièces jointes et le nombre de destinataires. 

Par exemple, l’envoi d’un courriel de 1 Mo à un destinataire équivaut à l’émission de 19 grammes de CO2 ; s’il est envoyé à dix personnes, son impact est de 75 g. 

Le temps de stockage est également problématique, car un courriel (reçu ou envoyé) non supprimé est conservé dans un centre de traitement de données ou data center. Un seul de ces hangars héberge des centaines – voire bien davantage – de serveurs informatiques qui doivent être refroidis 24 heures sur 24 (un ordinateur, ca chauffe !). D’où une consommation électrique qui explose dans certaines villes : à la Courneuve (39 000 habitants), le nouveau data center consomme l’équivalent d’une ville de 50 000 habitants.


Aucun commentaire: