dimanche 12 juin 2016

Des fleurs contre les pucerons (!)

Des chercheurs suisses ont implanté sur le plateau central dans la région de Zürich des bandes fleuries de 3 mètres, le long de champ de pommes de terre. 

L'essai a été mené sur 8 parcelles, plus 10 parcelles témoins en 2013.

Sur la base des données bibliographiques, 11 espèces ont été sélectionnées pour composer ces branches fleuries de par leur aptitude à pourvoir en nourriture (nectar et pollen) les insectes auxiliaires, sur l'étalement de la floraison et leur facilité d'implantation et rapidité de floraison : l'aneth odorant (Anethum graveolens), l'anthemis des champs (Anthemis arvensis), le persil sauvage (Anthriscus graveolens), la pâquerette (Bellis perennis), le souci (Calendula arvensis), la cameline cultivée (Camelina sativa), le bleuet (Centaurea cyanus), le coriandre (Coriandrum sativa), le sarrasin (Fagopyrum esculentum), le coquelicot (Papaver rhoeas) et la moutarde des champs (Sinapis arvensis).

Le comptage a montré que l'abondance et la richesse des insectes auxiliaires clefs, ennemis naturels des pucerons (syrphes, chrysopes et coccinelles), étaient beaucoup plus élevés dans la bande fleurie que dans les champs de pommes de terre sans bandes fleuries. Ainsi, les œufs de syrphes ont augmenté de 127 % et de 48 % pour les chrysopes et le nombre de pucerons a été réduit de 75 % dans les champs de pommes de terre adjacents.

Donc les bandes fleuries permettent de contrôler le puceron des pommes de terre et évitent l'usage des pesticides ... ! 

source: OsezL'Agroécologie

Aucun commentaire: