mardi 26 avril 2016

(Fourmi) - Le mystère de la fourmi d'argent

La fourmi argentée qui vit dans le désert du Sahara a dû s’adapter pour supporter les intenses rayons solaires qui inondent les immenses dunes de sable. Une adaptation très simple. C’est une histoire de poils: ceux qu’elle porte sur la tête, le thorax et l’abdomen. Ces "poils-miroirs" réfléchissent les rayons du Soleil. Ce qui préserve l’animal d’une dangereuse surchauffe et lui donne cet aspect argenté, dont elle tire son nom.

Le mystère des "poils-miroirs" a été levé par les chercheurs . Il s’agit en réalité de poils qui ne touchent pas la cuticule, la "peau de l’animal". Bien sûr, ces poils sont connectés à la fourmi par une racine qui plonge dans son corps. Mais les poils en eux-mêmes ne se développent qu’un peu au-dessus de la cuticule.

Cette couche d’air intermédiaire explique sans doute déjà en partie cette protection contre la chaleur. Mais surtout, cette "déconnexion" permet aux poils, de section triangulaire, de se comporter comme des prismes réfléchissant totalement le rayonnement lumineux. Si les poils avaient touché la peau des fourmis, l’indice de réfraction aurait été moins bon et l’effet réfléchissant moins efficace.

Etonnant, non ?

source: DailyScience