dimanche 3 avril 2016

La Salamandre, le "Dragon de feu"

Nutrisco et extinguo, « je nourris le bon feu et j’éteins le mauvais », telle est la devise associée à l’emblème de François Ier : la salamandre de feu (Salamandra salamandra). Au château de Chambord, cette décoration monarchique sature les bâtiments.

À l’époque, cet animal nocturne à l’impressionnante livrée noire, tachée de jaune, est considéré comme un lézard. Les croyances disent qu’il est engendré par le feu et capable d’y survivre, comme un dragon miniature. 

Il s’agit pourtant bel et bien d’un amphibien, comme les grenouilles, crapauds et tritons. La salamandre de feu a un stade larvaire aquatique et une vie adulte exclusivement terrestre. 

Bien qu’elle soit protégée dans la plupart des pays européens où elle vit, elle est en régression constante. Les causes sont multiples : disparition des milieux humides, contamination de l’environnement par les pesticides, mortalité sur les routes…

source: Ministère Ecolo