mardi 15 janvier 2013

symbiose, qu'es aquo ?

Depuis près de 400 millions d’années les plantes – au niveau de leurs racines – et les Champignons mycorhiziens vivent selon le principe du troc. Ils sont en symbiose et s’échangent des éléments nutritifs indispensables à leurs croissances respectives. Tandis que la plante propose des sucres aux Champignons, ceux-ci mettent à disposition des nutriments (phosphore, azote…), que la plante utilise pour croître.

Autrement dit, le Champignon mycorhizien sert à la plante à la fois de mineur, de traiteur, de médecin, de vigile et d’ingénieur en aménagement du territoire… et en juste retour de ces services, les plantes, en bonnes cuisinières écolos (elles fonctionnent à l’énergie solaire), nourrissent leur partenaire fongique avec des sucres et nutriments élaborés avec soin lors de la photosynthèse.


En s’associant au système racinaire des plantes, les Champignons mycorhiziens créent un réseau dans le sol permettant d’accroître la capacité d’absorption de l’eau et des éléments nutritifs comme le phosphore, le cuivre et le zinc.

Cependant, dans la plupart des sols altérés par la construction résidentielle ou par des pratiques culturales intensives avec fertilisation élevée contenant des pesticides et autres produits chimiques, la quantité de mycorhizes a considérablement diminué, les rendant insuffisantes pour procurer un effet significatif sur la croissance des plantes

Du coup, se vendent maintenant des végétaux à cultiver avec mycorhizes intégrées !!!

Et savez-vous que la Truffe est un Champignon mycorhizien, et elle ne peut accomplir son cycle complet qu'avec une plante-hôte, comme un Chêne ou un Noisetier.D es plants truffiers sélectionnés et garantis par l'INRA peuvent être achetés et plantés au milieu des vignes comme dans le Tricastin par exemple...

source HumanitéBiodiversité
photo wikipedia