jeudi 30 septembre 2010

Madagascar: naissance d'un Baleineau

Récit:
Pascal était à bord du bateau Maria, en compagnie de touristes, dans le Canal de Sainte-Marie. « La première idée qui me vient naturellement est qu'il s'agit là d'un groupe actif de surface. En d'autre terme, 5 mâles prêts à tout pour obtenir les faveurs de la belle. . Quelques caudales apparaissent, et j'explique a mes passagers ce a quoi nous assistons.
Je m'étonne cependant avec le temps qui passe de ne pas en voir plus. En général ce type d'observation donne lieu à des acrobaties en tout genre. Les démonstrations de force entre mâles sont souvent très impressionnantes, voire brutales. Les sauts sont à l'apogée de cette lutte sans merci, où je le rappelle, un seul restera pour l'accouplement. Les autres ayant déclaré forfait ».

L'observation se poursuit. Mais il n'y a pas de frasques spectaculaires. Au bout d'une quarantaine de minutes, le groupe ralentit et semble stagner sur une zone. J'y regarde à deux fois.  « c'est rouge «, « ...c'est du sang », « c'est une naissance », je hurle a l'attention des occupants du bateau, « UNE NAISSANCE!!!!! »l.


« Un bébé Baleineau vient de naître sous nos yeux. Il est 10H16. Je vois le nez du petit qui vient chercher sa première respiration porté par sa mère que je devine sous lui.
Le petit est maintenant là en surface, maladroit, gris tout clair, l'encadrement se met en place, les adultes soufflent et râlent, autour de nous tout s'active. Le petit s'approche de nous et du bateau, les escortes font leur boulot de garde du corps et encadrent le bébé».

source: AllAfrica