lundi 14 juin 2010

Les Chimpanzés, conscience et empathie

"Plusieurs phénomènes ont été à un moment ou à un autre considérés comme séparant l’Humain des autres espèces, comme la capacité de raisonner, de parler, d’utiliser des outils et la conscience de soi (...) avant que la science ne montre que ces séparations sont en fait beaucoup plus floues. La conscience de la mort est un de ces phénomènes psychologiques dont on a longtemps pensé qu’il appartenait seulement aux humains mais les observations que nous avons faites de Chimpanzés réagissant à la perte d’une compagne, et lors des derniers moments de celle-ci, indiquent qu’ils sont bien conscients de la mort et probablement de manière beaucoup plus développée qu’on ne le soupçonnait". Une ’étude décrit les dernières heures et la mort d’une femelle Chimpanzé âgée, vivant parmi un petit groupe de ces primates dans une réserve en Ecosse. Tous ces moments ont été filmés. Durant les jours précédant sa mort, le groupe était très silencieux et très attentionné envers elle. Très peu de temps avant qu’elle ne rende son dernier soupir, ses compagnons lui ont prodigué un grand nombre de caresses et lui ont fait beaucoup de toilettage. La mort venue, le groupe s’est éloigné du corps mais peu après, sa fille adulte est revenue pour rester près de sa mère morte toute la nuit.





Quant à Anjana, Chimpanzé de 2 ans, elle joue les mères de substitution pour deux bébés Tigres dont la mère ne voulait plus...