dimanche 18 mai 2008

Mai 68: "Ni dieu, ni mètre (!)"

Ni maître, ni Dieu. Dieu c'est moi !

Dieu, je vous soupçonne d'être un intellectuel de gauche"


Un bon maître nous en aurons un dès que chacun sera le sien.

Je ne suis au service de personne, le peuple se servira tout seul.

Je ne suis au service de personne (pas même du peuple et encore moins de ses dirigeants).

Ni robot, ni esclave.
Ne me libère pas, je m'en charge


Qu'est-ce qu'un maître, un dieu ? L'un et l'autre sont une image du père et remplissent une fonction oppressive par définition.


Sous-fifres de la pensée, professionnels de la peur, dites vous qu'un homme libre ne fauchera plus vos arbres devant vos cages à lapins, qu'il ne volera plus vos femmes qu'autant que vous les aurez mal aimées. Que ses injures ne souilleront votre dignité qu'autant que vous continuerez à distiller votre venin à votre angoisse d'esclave. Fils d'1 agrégé.

Sur les murs de Condorcet, Sciences Po, Sorbonne, Censier, Médecine, Nanterre...