jeudi 8 mai 2008

Mai 68: merdalors ! :o)

Du temps de la société qui ronronnait sous MonGénéral et dans laquelle on s'em...dait beaucoup, il était de très mauvais ton de se lancer dans des interpellations scatologiques et encore plus de les écrire (surtout quand on était étudiant) ! Certains enragés n'ont pas manqué de faire sauter le tabou...

Ne vous emmerdez pas, MERDIFIEZ !

Ne vous emmerdez plus ! Emmerdez les autres !

Merde au bonheur. Vivez !

J'emmerde la Société, mais elle me le rend bien.

On n'est pas là pour s'emmerder. Urbanisme, propreté, sexualité.

Tout bien considéré sous l'angle du guetteur et du tireur, il ne me déplaît pas que la merde monte à cheval. René Char.

L'art c'est de la merde.

Bureau d'emmerdements. Filtrage. Décervelage. Ubu et ses Partisans.

Je chie sur les PolitiCONS, sur les installés, je chie sur les Frontières et les privilégiés.

sur les murs de Nanterre, Sorbonne, Condorcet, Langues Orientales...