vendredi 30 mai 2008

Mai 68: "Les frontières, on s'en fout !"

Pacifistes de tous les pays, faites échec à toutes les entreprises guerrières en devenant citoyens du monde.

A l'heure où l'Etat français est secoué par la révolte de sa jeunesse, les nationalités opprimées par cet Etat ont une importante occasion pour secouer le joug: Bretons, Alsaciens, Catalans, Flamands, Basques, Antillais, Corses, Occitans, Réunionnais, et particulièrement la jeunesse de ces ethnies opprimées peuvent, en se libérant, contribuer en même temps à l'affranchissement de la jeunesse française.

International solidarity with the African-American people.

Le rouge pour naître à Barcelone. Le noir pour mourir à Paris.

NOUS SOMMES TOUS DES JUIFS ALLEMANDS.

HALTE A L'EXPULSION ! soutien actif aux étudiants travailleurs étrangers expulsés: tous à la République !

Frontières = répression
Travailleurs français, immigrés, UNIS !
L'union des tous les travailleurs brisera les frontières !

sur les murs de la Sorbonne, Beaux-Arts, Censier, Sciences Po....